LE SYNDROME DE L’HIPPOCAMPE

previous arrow
next arrow
Slider

Le Syndrome de l’Hippocampe I – 2018
objets et boucle sonore (10’42mn)

Le Syndrome de l’Hippocampe est un projet évolutif et participatif qui s’intéresse à la création de mémoires collectives à travers les objets. La démarche questionne la sélection conventionnelle d’objets « représentatifs » retenus par les collections muséales – principalement ethnographiques – construites sur des représentations extérieures sous l’égide de l’expertise académique.
Ici la seule expertise est la subjectivité, l’importance personnelle donnée à un objet choisi par des personnes dont le seul critère de légitimité est l’envie de participer.

Une première étape du projet a été réalisée lors de la résidence Ad ognuno la sua p’arte à Villatalla dans le nord de l’Italie, en collaboration avec les habitants du village. Après avoir choisi l’objet qui leur est le plus cher, ils racontent le lien particulier qui les y lie. Les objets sont ensuite exposés avec un montage sonore de ces courts témoignages. Dans le contexte de Villatalla, un ancien garage du village devenu débarras a été vidé et nettoyé avec les habitants pour devenir galerie d’objets, le temps d’un week-end.
L’exposition est éphémère, les objets sont photographiés, les photographies archivées avec l’enregistrement sonore.

Le Syndrome de l’Hippocampe est la constitution d’une collection ethnographique (archive) contemporaine inter-subjective.